Interfaces, Confinement, Matériaux et Nanostructures - ICMN

Site web du laboratoire ICMN - UMR7374

Accueil > Evénement > Séminaires

Mercredi 10 oct 2018

14h00 - Bibliothèque ICMN

De l’utilisation de nanoparticules inorganiques pour la protection et la décontamination de la peau vis à vis des organophosphorés et la protection solaire.

Thierry DEVERS, ICMN

Les nanoparticules d’oxyde de cérium CeO2 par voie hydrothermale (micro-ondes) sont synthétisées pour être incluses comme éléments actifs, dans des crèmes de protection de la peau vis à vis des organophosphorés et des UV, mais aussi pour décontaminer celle-ci après une agréssion chimique.

Les neurotoxiques organophosphorés sont des agents chimiques qui font partie de la menace NRBC (nucléaire, radiologique, biologique, chimique). Ils sont aussi largement utilisés comme pesticides. Ces agents peuvent pénétrer l’organisme par inhalation, ingestion ou absorption cutanée. La principale voie d’absorption des agents chimiques peu volatils (persistants), tels que le VX et l’ypérite, est la voie cutanée. La protection et la décontamination des surfaces cutanées non protégées est donc cruciale pour empêcher une absorption trop importante du toxique et une intoxication souvent létale. Ce travail s’est attaché à évaluer la capacité de nanoparticules d’oxyde de cérium (CeO2) à adsorber et à dégrader les composés organophosphorés, en utilisant un pesticide organophosphoré, le Paraoxon, et un modèle d’étude in vitro, des membranes de silicones et la peau d’oreille de porc.

La croissance inquiétante du nombre de cancer cutanés , surtout chez des patients de plus en plus jeunes, conduit à mettre en place de nouveaux Produits de Protection Solaire (PPS) contenant des actifs plus performants et sans aucun danger pour l’utilisateur. Se protéger contre les UVB (coup de soleil) n’est pas le seul objectif. Il convient aussi de filtrer les UVA (impliqués dans les mélanomes et le vieillissement cutané) mais aussi la lumière bleue (LED, écrans,..) et les infrarouges vraisemblablement responsables de phénomènes de vieillissement de la peau. Cet article présente les résultats obtenus avec de nouvelles nanoparticules inorganiques avec pour objectifs d’améliorer la filtration les rayonnements et les récentes études sur la pénétration cutanée des nanoparticules.

L’exposé présente l’ensemble des résultats obtenus pour ces deux applications. La morphogénèse (en fonction des conditions de synthèse) des nanoparticules est reliée à l’efficacité des nanoparticules vis à vis des agents toxiques