Interfaces, Confinement, Matériaux et Nanostructures - ICMN

Site web du laboratoire ICMN - UMR7374

Accueil > Evénement > Séminaires

Mercredi 3 avril 2013

14h - bibliothèque du CRMD

Dynamique du mouillage et instabilités

Ahmed Hamraoui, du Service de Physique et Chimie des Surfaces et Interfaces, CEA Saclay

Résumé : Certes, l’étude de l’imprégnation d’un matériau poreux réel est plus complexe qu’une étude avec de simples tubes. Mais une telle étude dans un dispositif expérimental simple peut rendre compte des complexités de la dynamique de l’imprégnation du poreux et de la caractérisation de sa structure poreuse. Il est souvent commode d’assimiler le poreux à un assemblage ou à un réseau de tubes capillaires.

Nous avons été ainsi conduits à étudier l’ascension capillaire des liquides comme l’eau ou l’éthanol (tension superficielle constante) ainsi que leurs mélanges par acquisition rapide d’images. Pour fournir une interprétation adéquate des résultats expérimentaux, une modification qui tient compte du caractère dynamique de l’angle de contact, a été introduite dans le modèle classique de Lucas-Washburn (angle de contact q = 0). Cette modification a été analysée en termes de friction du liquide sur le solide.

Une autre partie de cette présentation concernera aussi l’ascension capillaire des solutions de surfactants (la tension superficielle est fonction du temps). Une forme d’instabilité est révélée par le dépassement, par le ménisque, de la hauteur d’équilibre calculée à partir des mesures de tension de surface des solutions de surfactants. Dans cet exposé je décrirai les caractéristiques principales de cette instabilité.